Boutique

SUMAC

Je rencontrais Magali. Libanaise. Manger ses souvenirs. C’est Magali qui l’écrit. Accrochant ces quelques mots à une photo de famille. Magali porte dans son cœur le goût du sumac et du zaatar sauvage. Cueillis en famille dans les montagnes du Nord du Liban. Ce jour-là, je goûtais le sumac avec les doigts. La sensation d’une poudre de baies qui n'aurait pas complètement séché. D'une si grande fraîcheur ! Jamais eu de telle sensation avec le sumac auparavant !
8,00 
Sélectionner les options

TAGLIATELLE

Dès son plus jeune âge, Giorgio Minardo avait un rêve dans le tiroir, produire des pâtes siciliennes de qualité. Ingénieur à Turin à la fin des années 90, il décide de retourner sur son île natale, cultive le blé Russelo - variété ancienne presque oubliée - et ouvre alors un petit atelier artisanal. Evviva la Pasta Buona ! Le stockage dans de grands silos en pierre creusés sous terre, la mouture des grains à la meule de pierre, la conservation du germe de blé quoi qu'il arrive pour ne jamais perdre la saveur de la pasta, le mélange de la semoule avec l'eau minérage des montagnes du Nebrodi, l'étirage au bronze et le séchage lent et à basse température... tous ces détails n'en sont pas pour obtenir grande rugosité, résistante à la cuisson et saveur ! Le résultat est fou ! La pasta a du goût. Même sans rien du tout ! Sa texture visible à l'oeil nu attrape toutes les sauces et on peut la cuire quelques minutes de plus que ce qui est indiqué sur le paquet, elle ne perd rien de son aldentisme !
6,90 
Sélectionner les options

TAHIN

Je voulais la tahin que j’avais goûtée en Israël et ramenée chez moi. Je voulais celle-là même que j’avais trouvée quelques mois auparavant au salon Slow Food à Turin. Et ce fut longtemps impossible. Longtemps, j’exagère. Mais enfin trop de temps. Des mois de courriels envoyés... Et puis, un jour, j'ai réussi à en faire livrer une palette entière de pots de 453 g et des sceaux de 7 litres. Pourquoi cette tahin-là ? Si elle se retrouve sur le stand Israël en plein salon Slow Food et dans les petits papiers du Seigneur Ottolenghi, il y a bien une raison. Et moi et ma petite cuillère plongée dans le pot, j’arrive en fin de course. Mais, enfin, je la trouve tellement bonne que c’est déjà beaucoup. Tout s’explique donc. Al Arz est une fabrique de tahin tenue par Julia Zaher, à Nazareth. Elle utilise le meilleur sésame du monde venu d’Éthiopie et vérifie elle-même les lots qui lui sont livrés. Tout le process de fabrication a été monté par des ingénieurs répondant à toutes les contraintes de la fabrication traditionnelle. Au total, treize étapes d’élaboration et une tahin de compétition !
8,50 
Sélectionner les options
Etiquette

TAPENADE

Il y a mille tapenades, la nôtre est faite d’olives taggiasche coupées au couteau, d’huile d’olive, de câpres et d’anchois. Les olives taggiasche sont de toutes petites olives de table et à huile cultivées en Ligurie. Du côté de la France on les appelle les niçoises.
12,50 
Sélectionner les options

VINAIGRE DE PRINTEMPS

C’est une recette familiale de nos amis les Soffiotti. Une histoire de fin de printemps, le fruit de la cueillette d’herbes aromatiques, de plantes condimentaires et d’épices mis dans du vinaigre de vin rouge bio. Six semaines de macération solaire, l’alternance de chaud le jour et de frais la nuit vient extraire petit à petit arômes, principes actifs... de cresson de fontaine, d’oignon et d’échalotes, citron, sauge, estragon... Une délectation.
9,50 
Sélectionner les options

YUZUSHU

Liqueur japonaise de Yuzu, 72 cl.
58,00 
Sélectionner les options

ZAATAR

Je rencontrais Magali. Libanaise. Manger ses souvenirs. C’est Magali qui l’écrit. Accrochant ces quelques mots à une photo de famille. Magali porte dans son cœur le goût du sumac et du zaatar sauvage. Cueillis en famille dans les montagnes du Nord du Liban. Ce jour-là, je goûtais son zaatar avec les doigts. La sensation d’une herbe sauvage. Très sauvage. D’un beau mélange. Si intense que l’on ne voudrait le manger avec rien d’autre que de l’huile d’olive et du pain.
8,00 
Sélectionner les options

COLIS N° 1 bis – L’IDÉAL EN FÊTES

Des rillettes de canard meilleures que tout / Des sprats fumés de la Mer Baltique / Des crostini de focaccia maison / Une crème d’artichauts de Toscane / Des Amaretti de Ligurie 100% noisettes / Une Tablette Cremino Venchi / Des calissons d’Angèle / Des infusions d’hiver de la Ferme Sauvage comme des bonbons
62,00 
Sélectionner les options

Colis N°2 bis – FÊTES EN DOUCEUR

Des Amaretti de Ligurie / Une tablette de chocolat noir pur origine de la Maison Chapon / Une confiture de figues blanches de Soliès (remplacée par une confiture de cerises noires du Pays Basque en ce moment) / Des calissons d’Angèle / Des gianduiotti Venchi en tablette/ Une pâte à tartiner à la pistache sicilienne / Du Sucre aux épices de Rosa Epices à saupoudrer dans le yaourt...
66,00 
Sélectionner les options

COLIS N°3 bis – L’IDEAL POUR LES CUISINIERS

Des grosses câpres de Salina conservées au sel / Des pistaches de Sicile / Un tube de pâte d’anchois / Un bocal de harissa de l’Idéal / Du condiment sublime de l’Idéal / De la poutargue de mulet / Le mélange Sel Fleur de Lune de Roellinger / Un bocal d’olives taggiasche de Ligurie / Un coulis de tomates aux datterini confits / Une pasta sicilienne au blé dur / Une Pasta lasagna aux œufs / Des citrons de Sicile / Un bouquet de fleurs de basilic séché
88,00 
Sélectionner les options

COLIS N°4 – L’IDEAL POUR CUISINER OTTOLENGHI

De la harissa à la rose / Un pot de tahin israélienne de la Maison Al Arz / Du sumac des montagnes au Nord du Liban / Du zaatar des montagnes au Nord du Liban / Des épines vinettes / De la mélasse de grenade de la Maison Shira / De la pâte d’ail noir de l’Etuverie dans le Sud-Ouest / Des citrons au sel de Syracuse / De la cardamome verte (remplacée, en attendant son retour, par un du fenouil en grains)
89,00 
Sélectionner les options

COLIS N°5 – L’IDEAL POUR CUISINER L’ITALIE

Une pasta sicilienne au blé dur / Une pasta aux œufs de Filotea fabriquées à Ancona / Une conserve de tomates San Marzano / Un bocal d’olives taggiasche de Ligurie / Des anchois à l’huile de Sciacca en Sicile / Une crème d’artichauts de Toscane / Un pesto ligure / De la chapelure de l’Idéal / Un bocal de caponata sicilienne / Des grosses câpres de Salina conservées au sel / Un pâté Bomba del Salento / Du guanciale au poivre
83,00 
Sélectionner les options