Boutique

POIVRE KAMPOT ROUGE

Et s'il fallait choisir un terroir du poivre ? Nous choisirions les poivres de Kampot sélectionnés par Nathalie Sy. Parce qu'elle tire un fil entre son Cambodge familial et nous, parce qu'elle nous transmet le travail de ces petites fermes agricoles, le goût de ses voyages. Une manière de transmettre ses origines et sa culture. Le poivre rouge développe de puissants arômes fruités avec des notes de caramel, miel et vanille. Moudre au moulin ou le concasser au dernier moment afin de bénéficier pleinement des arômes. Une trop longue cuisson peut lui apporter une légère amertume.
13,50 
Sélectionner les options

POIVRE LONG ROUGE DE KAMPOT

Et s'il fallait choisir un terroir du poivre ? Nous choisirions les poivres de Kampot sélectionnés par Nathalie Sy. Parce qu'elle tire un fil entre son Cambodge familial et nous, parce qu'elle nous transmet le travail de ces petites fermes agricoles, le goût de ses voyages. Une manière de transmettre ses origines et sa culture. Le poivre long rouge vous surprendra par son parfum étonnant. Il se dégage des notes légèrement sucrées de pain d'épice, de fève Tonka ou de fève de cacao. Il possède également des arômes de safran, de réglisse avec des notes épicées de girofle et de cannelle, nuancé par une touche florale de vieille rose. Ce poivre se révèle piquant sans pour autant écraser l'ensemble des arômes. D'une belle longueur en bouche. Moulu au mortier, râpé finement, coupé en morceaux ou concassé avant de le mettre dans la poivrière. Pour les plats mijotés, le couper en deux, voire trois ou le laisser entier.
14,00 
Sélectionner les options

POLPA SAN MARZANO DE MANU

Au printemps dernier Manu était très fier, il avait annoncé la couleur, il allait planter des san marzano ! Quelques mois plus tard on a goûté la polpa. Une merveille ! Le goût de la tomate bien mûre écrasée finement. On pourrait la déguster comme ça toute crue, avec un trait d’huile d’olive, de la fleur de sel et un bon morceau de pain de campagne. Mon péché mignon. La polpa est la texture idéale de la pizza.
6,00 
Sélectionner les options

POMODORO SAN MARZANO DOP

La tomate pelée San Marzano est essentielle dans mon placard. D'abord parce que si je n'ai plus rien de rien je la mange comme ça en plein hiver avec de l'huile d'olive, de la fleur de sel et un morceau de pain de campagne. Et sinon parce que je ne ferais jamais l'Amatriciana sans !
4,80 
Sélectionner les options

POUTARGUE DE MARSEILLE

La poutargue c'est une poche d’œufs de poissons ôtée du corps du poisson, nettoyée, salée puis séchée au vent, à l’air libre. On trouve de la poutargue de mulet et de la poutargue de thon.
23,50 
Sélectionner les options

PRALIN

Dans la vie, on connaît la pâte à tartiner. Le pralin c'est un autre monde. Celui du torréfié croustillant, caramélisé, praliné. De l'amande et de la noisette, du chocolat. On commence par l'étaler sur la brioche. On finit par le manger à la petite cuillère, la nuit, en planque.
16,00 
Sélectionner les options

RIGATONI

Dès son plus jeune âge, Giorgio Minardo avait un rêve dans le tiroir, produire des pâtes siciliennes de qualité. Ingénieur à Turin à la fin des années 90, il décide de retourner sur son île natale, cultive le blé Russelo - variété ancienne presque oubliée - et ouvre alors un petit atelier artisanal. Evviva la Pasta Buona ! Le stockage dans de grands silos en pierre creusés sous terre, la mouture des grains à la meule de pierre, la conservation du germe de blé quoi qu'il arrive pour ne jamais perdre la saveur de la pasta, le mélange de la semoule avec l'eau minérage des montagnes du Nebrodi, l'étirage au bronze et le séchage lent et à basse température... tous ces détails n'en sont pas pour obtenir grande rugosité, résistante à la cuisson et saveur ! Le résultat est fou ! La pasta a du goût. Même sans rien du tout ! Sa texture visible à l'oeil nu attrape toutes les sauces et on peut la cuire quelques minutes de plus que ce qui est indiqué sur le paquet, elle ne perd rien de son aldentisme !
6,90 
Sélectionner les options
Etiquette

SAUCE TOMATE AUX DATTERINI CONFITS

Une vraie sauce tomate toute prête faite à base de tomates datterini de la Sicile centrale et en prime quelques tomates datterini confites entières dedans, le cadeau ! Cette sauce est très réussie, douce et solaire. On n’a strictement rien à lui ajouter.
6,00 
Sélectionner les options

SIROP D’ABRICOTS CONFITS

Lire la suite

SIROP D’ORGEAT

C'est la recette de David et comme il dit toujours, toutes les recettes n’ont rien à cacher mais enfin il faut le coup de main. C’est tout simplement de l’amande amère, de l’amande douce, du sucre et de l’eau. Oui, enfin, accroche-toi pour le refaire à la maison ! S'il y a un petit bouchon de sucre au goulot, touiller le sirop avec la queue d'une cuillère et surtout ne vous inquiétez pas, c'est juste du vrai bon sirop !
14,00 
Sélectionner les options

SIROP DE CLÉMENTINES CONFITES

Lire la suite

SPAGHETTI

Dès son plus jeune âge, Giorgio Minardo avait un rêve dans le tiroir, produire des pâtes siciliennes de qualité. Ingénieur à Turin à la fin des années 90, il décide de retourner sur son île natale, cultive le blé Russelo - variété ancienne presque oubliée - et ouvre alors un petit atelier artisanal. Evviva la Pasta Buona ! Le stockage dans de grands silos en pierre creusés sous terre, la mouture des grains à la meule de pierre, la conservation du germe de blé quoi qu'il arrive pour ne jamais perdre la saveur de la pasta, le mélange de la semoule avec l'eau minérage des montagnes du Nebrodi, l'étirage au bronze et le séchage lent et à basse température... tous ces détails n'en sont pas pour obtenir grande rugosité, résistante à la cuisson et saveur ! Le résultat est fou ! La pasta a du goût. Même sans rien du tout ! Sa texture visible à l'oeil nu attrape toutes les sauces et on peut la cuire quelques minutes de plus que ce qui est indiqué sur le paquet, elle ne perd rien de son aldentisme !
6,90 
Sélectionner les options