C'EST L'IDEAL

CANISTRELLI ANIS

Je suis tâtillon sur les canistrelli. Même si je ne suis pas Corse ! Son croustillant, le goût de l'huile d'olive qui me rappelle toujours le gibassier de Noël et puis le vin blanc dans la recette qui lui donne cette profondeur. J'aime ce doux mélange. La recette vient de Gênes et date du XIIIe siècle. Ceux de Vanessa Gravini sont de petite taille comme des bonbons, on les mange encore plus vite ! Ici, avec des graines d'anis en prime ! Je ne sais même pas ceux que je préfère.
8,50 
Sélectionner les options

CANISTRELLI CACAO FLEUR DE SEL

Je suis tâtillon sur les canistrelli. Même si je ne suis pas Corse ! Son croustillant, le goût de l'huile d'olive qui me rappelle toujours le gibassier de Noël et puis le vin blanc dans la recette qui lui donne cette profondeur. J'aime ce doux mélange. La recette vient de Gênes et date du XIIIe siècle. Ceux de Vanessa Gravini sont de petite taille comme des bonbons, on les mange encore plus vite ! Ici, au chocolat et à la fleur de sel, très réussis. Un petit plaisir pour le café.
8,50 
Sélectionner les options

CANISTRELLI OLIVES NOIRES THYM ET FLEUR DE SEL

Je suis tâtillon sur les canistrelli. Même si je ne suis pas Corse ! Son croustillant, le goût de l'huile d'olive qui me rappelle toujours le gibassier de Noël et puis le vin blanc dans la recette qui lui donne cette profondeur. J'aime ce doux mélange. La recette vient de Gênes et date du XIIIe siècle. Ceux de Vanessa Gravini sont de petite taille comme des bonbons, on les mange encore plus vite ! Ici, aux olives noires, thym et fleur de sel ! En boutique, on ne les tient pas !
8,50 
Sélectionner les options

CANISTRELLI VIN BLANC

Je suis tâtillon sur les canistrelli. Même si je ne suis pas Corse ! Son croustillant, le goût de l'huile d'olive qui me rappelle toujours le gibassier de Noël et puis le vin blanc dans la recette qui lui donne cette profondeur. J'aime ce doux mélange. La recette vient de Gênes et date du XIIIe siècle. Ceux de Vanessa Gravini sont de petite taille. Résultat, on les mange encore plus vite !
8,50 
Sélectionner les options

CONFITURE D’ORANGE AMÈRE

Dans ma famille, l'orange amère c'est tout ma grand-mère et sa Tunsie natale. Cette recette-là c'est celle de la grand-mère de Frédéric Soffiotti ! La sua Donnina! Et c'est un travail de bijoutier. "On fait quelques trous dans l’orange avec une aiguille à tricoter (pas un couteau, ça oxyde) et on fait tremper les fruits dans de l’eau que l’on va changer pendant trois jours. Une partie de l’amertume va partir. Et puis, et c’est là le plus long, on va prendre chaque orange en main, la couper en deux, en extraire les pépins de la pointe du couteau, puis détailler en fines tranches chaque moitié du fruit. On blanchit le tout et on couvre de sucre, pour la nuit, c’est ainsi que la pectine naturelle du fruit s’exprime, puis on fait cuire. C’est un travail long et répétitif, de trancher tous les fruits au couteau, mais le résultat, la texture en bouche, le goût, le confit de la peau..."
8,90 
Sélectionner les options

CONFITURE DE CITRON

Les citrons sont ceux de l'Ami Patrice, cultivés à Menton. Et la recette des Soffiotti est une fois de plus imparable. Couper les fruits, en extrraie les pépins de la pointe du couteau, détailler en fines tranches chaque moitié du fruit, blanchir le et couvrir les fruits de sucre pour la nuit. C’est ainsi que la pectine naturelle du fruit s’exprime, puis on fait cuire. C’est un travail long et répétitif, de trancher tous les fruits au couteau, mais le résultat, la texture en bouche, le goût, le confit de la peau..."
8,00 
Sélectionner les options

GRANOLA

À l'Idéal, le granola est torréfié. Chaque ingrédient séparément. C'est tellement meilleur ! Enfin c'est ce qu'Edgar me disait et je suis finalement bien d'accord. Dans son granola il y a donc : des flocons d'avoine, des amandes, des raisins de Corinthe, du grué de cacao, de l'huile et du sirop d'érable. C'est une des raisons pour lesquelles je me lève le matin en fanfare !
9,00 
Sélectionner les options

NAVETTES DES ACCOULES

La Navette de Marseille a été créée en 1781 par un boulanger de la ville pour commémorer l'arrivée des Saintes-Maries sur les côtes provençales à bord de la nave miraculée il y a près de 2000 ans. La Navette a donc une forme de barque ! C'est un biscuit sans levure au goût envoûtant de fleur d'oranger. Il suffit de passer près des fours de navettes de Marseille pour être attiré follement ! Mes préférées sont celles des Accoules, préparées par la Famille Orsoni... Y'a pas meilleur avec le café.
6,50 
Sélectionner les options

PERLES DE POIVRE LONG ROUGE DE KAMPOT

Et s'il fallait choisir un terroir du poivre ? Nous choisirions les poivres de Kampot sélectionnés par Nathalie Sy. Parce qu'elle tire un fil entre son Cambodge familial et nous, parce qu'elle nous transmet le travail de ces petites fermes agricoles, le goût de ses voyages. Une manière de transmettre ses origines et sa culture. Les perles proviennent du poivre long rouge cueilli à pleine maturité. Égrainé manuellement, on obtient ces petites perles qui dégagent des arômes de pain d'épices, safran, réglisse, girofle, cannelle, mais aussi de tabac blond, tomate séchée. Les arômes se dégagent en deux temps : doux puis légèrement piquant en fin de dégustation. Pour profiter pleinement de ces perles, on les utilise un peu comme la fleur de sel.
14,00 
Sélectionner les options

POIVRE BLANC DE KAMPOT IGP

Et s'il fallait choisir un terroir du poivre ? Nous choisirions les poivres de Kampot sélectionnés par Nathalie Sy. Parce qu'elle tire un fil entre son Cambodge familial et nous, parce qu'elle nous transmet le travail de ces petites fermes agricoles, le goût de ses voyages. Une manière de transmettre ses origines et sa culture. Le poivre blanc IGP développe un bouquet puissant et des arômes délicats. Son goût épicé et intense cache des notes d'herbes fraîches, d'agrumes (notamment citron). Moudre au moulin les concasser au dernier moment afin de bénéficier pleinement des arômes. Une trop longue cuisson peut lui apporter une légère ametume.
14,00 
Sélectionner les options

POIVRE KAMPOT NOIR

11,50 
Sélectionner les options

POIVRE KAMPOT ROUGE

Et s'il fallait choisir un terroir du poivre ? Nous choisirions les poivres de Kampot sélectionnés par Nathalie Sy. Parce qu'elle tire un fil entre son Cambodge familial et nous, parce qu'elle nous transmet le travail de ces petites fermes agricoles, le goût de ses voyages. Une manière de transmettre ses origines et sa culture. Le poivre rouge développe de puissants arômes fruités avec des notes de caramel, miel et vanille. Moudre au moulin ou le concasser au dernier moment afin de bénéficier pleinement des arômes. Une trop longue cuisson peut lui apporter une légère amertume.
13,50 
Sélectionner les options